• Le Zaricot
    0 reviews

  • Mai 2003. Le Zaricot ouvre ses portes pour la première fois, dans l’incompréhension générale. Qu’est-ce que ce nouveau venu dans les rues de Saint-Hyacinthe? Qui en est le mystérieux fondateur? Quel est ce décor atypique rappelant le Far Ouest? Mais surtout, qu’est-ce que ce nom, le Z-a-r-i-c-o-t?

    En fait, le «zarico» est un genre musical francophone dérivé de la musique acadienne apparu en Lousiane au début du 19e siècle. Le terme «zarico» vient donc de la perception anglo-saxonne d’une chanson, et d’une expression, populaire acadienne : «Les haricots sont pas salés» qui servait à imager leur pauvreté.

    La vocation, le décor, et désormais le logo, découle de cette anecdote.

    C’est donc fort de cette culture musicale populaire que le Zaricot prend forme, avec un «t» en plus. Se déclarant café-acoustique au départ, il devient très vite une scène convoitée où la musique prend toute la place, que les fils soient branchés à des amplis ou pas.

    Puis, au fil des années, sa scène s’agrandit, tout comme sa réputation et aujourd’hui, 10 ans plus tard, c’est un incontournable dans le paysage musical québécois.

  • reviews

    0.0
    (0 reviews)

    Give us a rating